www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Le bitonozaure

1.png

 

Découverte extraordinaire en Grèce, à Sparte, ancienne cité grecque du Péloponnèse. Il est 10h, hier matin, lorsqu’un des archéologues de l’équipe du professeur Prostate, fait une étrange découverte : des ossements d’une longueur peu habituelle. Au fur et à mesure de extraction des ossements de la fouille, les scientifiques doivent se rendre à l’évidence, c’est un animal comme il n’en existe plus depuis 65 millions d’années, époque de la disparition des dinosaures. Ils découvrent qu’ils sont devant les restes d’un squelette d’une espèce bien connue des scientifiques, puisqu’il s’agit d’un bitonozaure, l’animal devait mesurer en moyenne 16 mètres, encore que d’après des études il semblerait que l’on pouvait trouver des espèces mesurant  jusqu’à 30 mètres, mais cette espèce vivait essentiellement en Afrique, principalement dans la région du fleuve Congo.

Le bitonozaure était omnivore, il se nourrissait tout aussi bien de viandes : félidés, principalement de la femelle du chat ; de mustélidés, avec une affection particulière pour la foufoune ; que de poisson ou crustacés, barbu, moule, cramouille, etc. il mangeait égale des légumes, il était très friand de salades, principalement de la frisée, il aimait également les melons, pastèques, il pouvait aussi déguster un bon con, sorte de friandises délicieuses et très juteuse qui fondait sous la langue. Anatomiquement, le bitonozaure avait un long cou, au bout de laquelle se dressait fièrement sa tête muni d’un seul orifice, sous son cou deux vessie qui nécessitaient une vidange fréquente dans la prime jeunesse, mais évidemment la vidange se raréfiait à mesure que l’animal avançait en âge. L’animal avait un étrange comportement, il était susceptible de se dresser et se durcissait tel un solide chêne à la vue d’un met parmi ceux cités plus haut, car il était très gourmand. Mais au crépuscule de sa vie, il se tenait la plupart du temps endormi la tête pendante sur des sacoches vides. Voilà ce que l’on peut dire sur le bitonozaure. Nous espérons découvrir de nouvelles espèces au fur et a mesure des fouilles.   



07/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres