www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 02 janvier

3.png
La tête victorieuse de Basile Boli lors de la finale de la Coupe des Champions, le 26 mai 1993 sur la pelouse du stade olympique de Munich (Allemagne)
 
Basile Boli, ancien footballeur international français, né le 2 janvier 1967 à Abidjan en Côte d'Ivoire. Il évoluait au poste de défenseur central durant les années 1980-1990. Formé à l'AJ Auxerre, il débuta en première division à seize ans avec ce club et s'imposa rapidement comme titulaire. En 1990, il rejoignit l'Olympique de Marseille avec qui il sera champion de France et finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions dès la première saison. Après un second sacre national d'affilée, Boli marqua, en finale de la Ligue des champions, et offrit le sacre aux Marseillais lors de sa troisième saison olympienne. À la suite d'une dernière saison terminée à la seconde marche de D1 française, Boli s'engagea avec le Rangers FC où il fut sacré champion d'Écosse. Après un an, il revint dans le championnat français avec l'AS Monaco. Au bout de six mois, il s'en ira terminer sa carrière dans le club japonais d'Urawa Red Diamonds jusqu'en 1997.  
En équipe de France, Boli connut 45 sélections pour un but inscrit. Avec les Bleus, il participa à l'Euro 1992. La France échouant à se qualifier pour les Coupes du monde 1990 et 1994, il ne participera jamais à cette compétition. Réputé pour sa carrure imposante, la principale qualité avouée de Basile Boli était sa force mentale, qui lui permit de s'imposer malgré une technique moyenne. Après sa carrière, il s'engagea un temps en politique avant de revenir au football en tant que conseiller à l'AJ Auxerre puis coordinateur sportif à l'OM. Il fit ensuite des apparitions télévisuelles.  
Né le 2 janvier 1967 à Abidjan (dans le quartier d'Adjamé), en Côte d'Ivoire, la famille Boli arrive en France en 1980, dans le 19e arrondissement de Paris. Basile possède des sœurs aînées ainsi que huit frères : Jean-Baptiste, Claude, Joseph, Lambert, Roger, Laurent, André et Noël. Ses parents et sœurs retournent plus tard vivre en Côte d'Ivoire. Son père, ayant découvert Marseille en tant que tirailleur sénégalais, est fan de l'Olympique de Marseille. Son fils Basile est, lui, supporter du Paris Saint-Germain. Basile fréquente aussi les travées du Parc des Princes où il est ramasseur de balles au début des années 1980. Doué pour le sport et habitant Romainville en Seine-Saint-Denis, il débute dans le club de football de la ville. M. Gabes, un des dirigeants du CA Romainville, se souvient : « Je me rappelle des frères Boli quand ils jouaient en cadets. À l'époque, c'était Roger la vedette. Basile, lui, était avant tout physique et moins fort techniquement. Les gamins le surnommait « Marius » (en référence à Marius Trésor), à cause de ses tacles hors pair. En fait, lorsque l'AJ Auxerre nous a contactés, ils étaient essentiellement intéressés par Roger. Mais comme ce dernier ne voulait pas partir sans son cadet, Guy Roux a décidé de prendre les deux ». Non sollicité par le PSG, Basile Boli intègre le centre de formation de l'AJ Auxerre avec son frère Roger. Pendant sa formation à Auxerre, Basile participe aux victoires en championnat de France cadets en 1983 et en Coupe Gambardella en 1986, preuves de ses qualités de défenseur intraitable. Doté d'un physique impressionnant, Basile brille rapidement et éclipse même son frère, à qui on promettait pourtant un bel avenir dans le football. Basile déclare en 2014 : « à l’époque, on était seize au centre de formation. On a tous joué en D1 et il y a eu dix internationaux ».

 

https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png

 

Merci de mettre un petit "j'aime" en bas de page. Les commentaires sont les bienvenus



03/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres