www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 03 novembre

1.B.pngAndré Malrauxécrivain, aventurier, homme politique et intellectuel français, né le 3 novembre 1901 dans le 18e arrondissement de Paris, mort le 23 novembre 1976 à Créteil (Val-de-Marne). 
Essentiellement autodidacte et tenté par l'aventure, André Malraux gagne l'Indochine, où il participe à un journal anticolonialiste et est emprisonné en 1923-1924 pour vol et recel d'antiquités sacrées khmères. Revenu en France, il transpose cette aventure dans son roman La Voie royale publié en 1930, et gagne la célébrité dans la francophonie avec la parution en 1933 de La Condition humaine, un roman d'aventure et d'engagement qui s'inspire des soubresauts révolutionnaires de la Chine et obtient le prix Goncourt. 
Militant antifasciste, André Malraux combat en 1936-1937 aux côtés des républicains espagnols. Son engagement le conduit à écrire son roman L'Espoir, publié en décembre 1937, et à en tourner une adaptation filmée Espoir, sierra de Teruel en 1938. Il rejoint la Résistance en mars 1944 et participe aux combats lors de la Libération de la France. Après la guerre, il s’attache à la personne du général de Gaulle, joue un rôle politique au RPF, et devient, après le retour au pouvoir du général de Gaulle, ministre d'État, ministre de la Culture de 1959 à 1969. 
Il écrit alors de nombreux ouvrages sur l'art comme Le Musée imaginaire ou Les Voix du silence (1951) et prononce des oraisons funèbres mémorables comme lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon le 19 décembre 1964 ou lors des funérailles de Le Corbusier le 3 septembre 1965 dans la cour du Louvre, ou de Georges Braque. En 1996, pour le vingtième anniversaire de sa mort survenue le 23 novembre 1976, ce sont les cendres de Malraux qui sont à leur tour transférées au Panthéon. 
Georges André Malraux naquit, le 3 novembre 1901, au 53 rue Damrémont à Paris dans une famille dunkerquoise ; il est le fils aîné de Fernand Georges Malraux (1875-1930), employé de commerce, qui dirigea à Paris l'agence d'une banque américaine, et de Berthe Félicie Lamy (1877-1932), originaire de la région parisienne. Il avait un frère cadet, Raymond-Fernand (1902-1903), mort à trois mois. En 1905, les parents de Malraux se séparèrent. Son père aura d'un second mariage deux autres fils : Roland Malraux (1912-1945) et Claude Malraux (1920-1944). 
André passa ainsi son enfance avec sa mère, sa grand-mère Adrienne et sa tante maternelle Marie, qui tenaient une épicerie au N° 16 rue de la Gare à Bondy ; de cette enfance il ne gardera pas de bons souvenirs. Il avait huit ans lorsque son grand-père paternel, Émile-Alphonse dit Alphonse (né le 14 juillet 1832), armateur à Dunkerque, mourut en « vieux viking » en 1909, mais il avait déjà perdu presque toute sa fortune en mer ; contrairement à ce qu'André laissa souvent entendre, il semble qu'il ne s'agisse pas d'un suicide. Dès l'enfance, Malraux était atteint de la maladie de Gilles de La Tourette (tics), dont il souffrit toute sa vie.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
1.B.pngCharles Dennis Buchinsky, dit Charles Bronson, acteur américain, né le 3 novembre 1921 à Ehrenfeld (Pennsylvanie), mort le 30 août 2003 à Los Angeles (Californie).
Avec son physique impressionnant et son visage dur, Charles Bronson fut souvent habitué à des rôles virils, dont quelques-uns sont entrés dans la légende. Il reste pour des générations de cinéphiles l'inoubliable homme à l'harmonica dans Il était une fois dans l'Ouest, le roi du tunnel de La Grande Évasion, un des Douze Salopards, un des Sept Mercenaires et le Justicier dans la ville.
Charles Dennis Buchinsky, futur Charles Bronson, est le onzième enfant de la famille catholique de Valteris P. Bučinskis (américanisé en Walter Buchinsky), né à Druskininkai (Lituanie), et de Mary Valinsky, née en Pennsylvanie. Les parents de Mary Valinsky (en lituanien : Marija Valinskis), citoyenne américaine de naissance, viennent de Lituanie comme son mari. Charles Bronson est d'origine lituanienne et slave. Toutefois un auteur polonais affirme que Buchinsky pourrait avoir de lointains ancêtres tatares du côté de son père. À cause de cette présomption basée seulement sur certaines de ses caractéristiques physiques, quelques livres des années 2010 ont également évoqué cette ascendance qui n'a jamais été mentionnée par lui-même. Il est d'abord mineur de fond à 1 $ la tonne de charbon, puis mitrailleur de queue d'un bombardier pendant la Seconde Guerre mondiale. Démobilisé en février 1946, il part pour Philadelphie tenter sa chance et s'inscrit grâce au G.I. Bill l'année suivante dans une école de dessin, il a alors 27 ans. Sur place, il se lie d'amitié avec un dénommé Jack Klugman, dont il partage l'appartement jusqu'en 1949. Durant cette période, il entre dans la troupe de théâtre locale et joue des rôles secondaires dans diverses pièces. Il passe ainsi une audition avec Elia Kazan pour Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams. Il est garçon de chaises à Atlantic City, où des acteurs de cinéma de passage dans les casinos de la ville lui conseillent, en raison de son physique, de tenter sa chance à Hollywood. En 1949, il épouse à Atlantic City Harriet Tendler, qu'il avait rencontrée au théâtre deux ans plus tôt, avant de partir pour la Californie. La même année, il est admis au célèbre théâtre de Pasadena, puis se fait remarquer dans La Grand'Route d'August Strindberg. En 1951, Bronson obtient son premier grand rôle au cinéma dans le film La marine est dans le lac de Henry Hathaway. 
Son nom de scène « Bronson » est inspiré du Bronson Gate, le nom d'un portail d'entrée des Paramount Studios sur la Bronson Avenue.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
 
1.B.pngGerhard Müller, dit Gerd Müllerfootballeur international allemand, né le 3 novembre 1945 à Nördlingen. Célèbre buteur, il inscrit de nombreux records mondiaux. L'attaquant du Bayern Munich et de l'équipe allemande inscrit 365 buts en 427 matches de Bundesliga et 68 buts en 62 sélections avec la Mannschaft1. Il est l'un des meilleurs buteurs en phase finale de l'histoire des Coupes du monde avec un total de 14 buts inscrits en deux éditions (1970 et 1974). 
Au crépuscule de sa carrière, Müller laissera derrière lui une collection de buts importants, comme celui qui permit à l'Allemagne de prendre l'avantage en finale de la Coupe du monde 1974 à Munich. Pour son ancien partenaire Franz Beckenbauer, il n'y a aucun doute : « Tout ce que le Bayern Munich a pu accomplir, c'est grâce à Gerd Müller et à ses buts ». 
Le solide attaquant commence sa carrière à l'âge de neuf ans dans sa ville natale de Nördlingen, située à une heure et demie en voiture de Munich. À l'âge de 16 ans, Müller passe déjà par toutes sortes d'équipes scolaires et juniors avant d'atterrir dans l'équipe juniors du TSV Nördlingen. En 1962-1963, il inscrit 180 buts. 
Lorsque le Bayern Munich, alors en deuxième division, s'attache les services de Müller en 1964, l'entraîneur Zlatko Cajkovski plaisante volontiers sur le physique inhabituel de son attaquant : « Qu'est-ce que je suis censé faire d'un culturiste ? » Il est vrai que Müller, court sur pattes, doté d'un torse en forme de tonneau et qui rend 64 centimètres de tour de cuisse, tient plus d'un haltérophile que d'un footballeur. Cajkovski n'est pas très enthousiaste à l'idée de faire jouer Müller et celui-ci doit attendre dix matches avant que son entraîneur, sous la pression du président de l'époque, Wilhelm Neudecker, ne se décide à lui donner sa chance. Pour ses grands débuts en octobre 1964, il inscrit deux buts contre le Freiburger FC. Même Cajkovski semble sous le charme : lorsqu'il parle de Müller, il l'appelle désormais le petit gros.
En 1965, Müller, Sepp Maier et Franz Beckenbauer, le trio qui propulsera le Bayern vers les sommets européens, arrachent la promotion du club en Bundesliga. Pour son retour parmi l'élite, le club termine 3e et remporte la Coupe d'Allemagne. Le club bavarois réalise à nouveau le même exploit en 1967, 1969 et 1971. Le Bayern Munich remporte le titre de champion d'Allemagne pour la première fois en 1969 avant de connaître trois triomphes consécutifs en 1972, 1973, 1974. Le Bayern conquiert également son premier titre européen en empochant la Coupe des coupes 1967. Sept ans plus tard, le club remporte trois titres de champion d'Europe consécutifs en 1974, 1975 et 1976. Pour parachever le chef-d'œuvre, le Bayern remporte la Coupe intercontinentale 1976.
 

https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png

 

Merci de mettre un petit "j'aime" en bas de page, si vous avez aimé bien sûr. Bien entendu les commentaires sont les bienvenus.



01/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres