www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 11 octobre

 
1a.jpgRobert Charltonfootballeur anglais, surnommé Bobby Charlton, né le 11 octobre 1937 à Ashington dans le Northumberland en Angleterre. Milieu de terrain offensif, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs anglais toutes générations confondues. Avec Manchester United, club au sein duquel il a passé la plus grande partie de sa carrière, il remporte la Coupe des clubs champions européens en 1968, aux côtés de Denis Law et George Best avec qui il forme une ligne offensive de légende. Charlton est aussi l'un des grands artisans de la victoire de l'équipe d'Angleterre en Coupe du monde en 1966 et remporte le Ballon d'or récompensant le meilleur footballeur européen cette année-là. Il est anobli par la reine Élisabeth II en 1994. Son frère Jack (1935-2020) réalise également une grande carrière de footballeur professionnel. Bobby Charlton est dès le berceau, baigné dans un environnement tourné vers le football : plusieurs de ses oncles sont footballeurs professionnels et le cousin de sa mère n'est autre que Jackie Milburn, véritable légende du club de Newcastle United. Bobby Charlton n'est pas le seul à être attiré par le ballon rond puisque son frère Jack va aussi se lancer dans une carrière professionnelle. Sa taille est moyenne : il mesure 1,75 m et pèse 69 kg. En 1953, il est repéré par Joe Armstrong, recruteur pour l'équipe de Manchester United qui lui fait signer son engagement au sein du club. Il signe son premier contrat professionnel avec les Red Devils de Manchester en octobre 1954. Au sein du club, il fait partie des Busby Babes, c'est-à-dire des jeunes talents recrutés par Matt Busby, entraîneur et manager du club, dans l'espoir de préparer les futures générations de joueurs de Manchester et de réhausser le niveau du club. Parmi les Busby Babes, on trouve d'autres joueurs de talents comme Duncan Edwards ou Wilf McGuinness. En 1956, il fait ses débuts en Premier League anglaise.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
1a.jpgJean-Jacques Goldman, auteur-compositeur-interprète français, né le 11 octobre 1951 dans le 19e arrondissement de Paris, il est également producteur et guitariste soliste de variété et de pop rock principalement. Après avoir joué dans le groupe des Red Mountain Gospellers, il fonde The Phalansters, puis intègre Taï Phong. Toutefois, c'est principalement sa carrière solo qui lui permet de s'imposer comme l'un des chanteurs les plus populaires de sa génération, au total, il a vendu plus de 30 millions de disques. En plus de ses propres chansons, Jean-Jacques Goldman écrit et compose pour de nombreux autres artistes, parmi lesquels Johnny Hallyday (album Gang) et Céline Dion, mais aussi pour des bandes originales de films et génériques d'émissions télévisées. Jean-Jacques Goldman est aussi un artiste qui s'est considérablement engagé auprès d'œuvres humanitaires ou caritatives, notamment Les "Restos du cœur", via Les "Enfoirés" dont il est l'un des fondateurs, qu'il a parrainés pendant six ans et dont il est membre jusqu'en 2016, année durant laquelle il annonce son retrait de la troupe. Il est régulièrement élu personnalité préférée des Français malgré une carrière musicale interrompue depuis 2004 (hormis quelques rares collaborations), et une discrétion médiatique délibérée (au point de demander à être retiré de la liste au début des années 2000). Il arrive ainsi en tête de ce classement de juillet 2013 à janvier 2016, puis de décembre 2017 à décembre 2019.
Jean-Jacques Goldman naît à Paris dans le 19e arrondissement, troisième d'une famille de quatre enfants. Sa mère, Ruth Ambrunn (1922-2008), est juive allemande ; son père, Alter Mojsze Goldman (1909-1988), né à Lublin (Pologne), est un juif polonais. Communiste, il a participé à la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Son frère cadet Robert, né en 1953, est auteur-compositeur sous le pseudo J. Kapler, et sa sœur Évelyne, née en 1950, est médecin. Il avait également un demi-frère, Pierre Goldman, militant d'extrême gauche très soutenu par de grandes figures telles Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ou encore Simone Signoret, auteur de trois braquages qu'il a reconnus, et pour lesquels il a été condamné à douze ans de réclusion effectués ; condamné à perpétuité en 1974 pour l'affaire de la pharmacie du boulevard Richard-Lenoir, et acquitté en 1976 pour les mêmes faits, il sera assassiné en 1979. Le crime, revendiqué par Honneur de la Police, un mystérieux groupe clandestin d'extrême droite, demeure à ce jour non élucidé. 
Alors que ses parents tenaient un magasin d'articles de sport à Montrouge, il passera une enfance assez heureuse mais solitaire, jusqu'à ce qu'il s'ouvrit aux autres dans un groupe parisien des Éclaireuses Éclaireurs de France, association laïque du scoutisme français, qu'il fréquenta pendant dix ans. De 1958 à 1968, il prend des cours de piano puis de violon, mais il était surtout passionné par la guitare qu'il a découverte au coin du feu chez les Éclaireurs. Par la suite, Jean-Jacques Goldman sera surtout habitué à jouer avec des guitares de type Gibson SG. Malgré des études médiocres au collège de Montrouge puis, à partir de 1966, au lycée parisien François-Villon, il décrocha son baccalauréat D avec mention en 1969. Après un passage en classes préparatoires économiques et commerciales, il intègrera en 1970 l'EDHEC, dont il sortit en 1973. En parallèle, il s'inscrira en faculté de sociologie pour deux ans ; après ce sera, place à la musique.  
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
 
Si vous avez apprécié, n'oubliez pas de mettre un petit "j'aime" en bas de page. Bien entendu, les commentaires sont les bienvenus.
 


10/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres