www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 16 septembre

 

 

1.jpg

Marcel Mouloudji, né le 16 septembre 1922 à 4e arrondissement de Paris, mort le 14 juin 1994 à Neuilly-sur-Seine, chanteur, auteur-compositeur-interprète, peintre et acteur français. Ses chansons, tour à tour engagées et sentimentales, évoquent l'amour, la guerre, la nostalgie entre tristesse et solitude. Il a notamment interprété des poètes tels que Boris Vian, Louis Aragon et Philippe Pauletto. 

Marcel Mouloudji naît en 1922 à Paris, d'un père maçon et d'une mère aide-ménagère. Son père, Saïd Mouloudji est né en 1896 en Algérie française dans le village kabyle de Leflaye (tribu d'At Waghlis, daïra de Sidi-Aïch), et sa mère, Eugénie Roux est une Bretonne née à Paris en 1901. La famille connaît de graves problèmes : alors que Marcel n'a que dix ans, sa mère est internée pour désordre mental et son père, analphabète, logé dans une chambre de bonne, a du mal à élever ses deux fils dont l'aîné, André, est gravement malade et le second, un doux rêveur qui trouve à se loger au hasard des rencontres. Durant son adolescence, Marcel s'inscrit avec son frère dans un mouvement de jeunesse de gauche, les "Faucons rouges", proche de la SFIO, animé par des éducateurs issus de différents courants du monde ouvrier. En 1935, il fait la connaissance de Sylvain Itkine, metteur en scène membre du "Groupe Octobre", organisation affiliée à la Fédération des théâtres ouvriers de France. Marcel Maillot, directeur d'une colonie de vacances du Syndicat du livre, le pousse à chanter avec son frère. Il est bientôt remarqué par Jean-Louis Barrault, qui cherche un enfant pour un spectacle. Durant cette période, Marcel est ainsi hébergé par Jean-Louis Barrault, qui l'introduit dans le milieu artistique de Paris. Il y participe à la vie artistique associée au Front populaire en 1936.

 

Frise.png

 

1.jpg

Lauren Bacall , nom de scène de Betty Joan Perske, née le 16 septembre 1924, morte le 12 août 2014 à New York, actrice américaine. Surnommée The Look (« le regard »), elle est connue notamment pour son regard sensuel, sa voix rauque caractéristique et ses rôles de femme fatale. Elle a commencé sa carrière en tant que mannequin. Elle a été la dernière épouse de l'acteur Humphrey Bogart. En 1999, Lauren Bacall est classée 20e actrice de légende dans le classement AFI's 100 Years... 100 Stars de l'American Film Institute (AFI).

Betty Joan Perske naît dans le quartier défavorisé du Bronx à New York. Elle est la fille unique de Natalie (1901–1977), née Weinstein et devenue légalement Bacal, une secrétaire, et de William Perske (1889–1982), un vendeur. Ses deux parents sont issus de l'immigration juive ashkénaze de l'Europe centrale. Lauren Bacall rapporte dans ses mémoires et dans des interviews que sa mère, née à Ellis Island, a ses racines à Iași en Roumanie et son père est né dans le New Jersey de parents immigrés originaires de la région de Valojyn en Russie, aujourd'hui en Biélorussie. Avec ses parents, elle habite le quartier de Brooklyn, parle un yiddish parfait et confie également son rapport complexe à sa judéité et le fait qu'elle aurait fait de ses origines sa force intérieure. Betty n’a que cinq ans quand ses parents divorcent. Elle est alors élevée par sa mère qui quitte Brooklyn pour Manhattan. Si sa famille veut en faire « une jeune femme juive comme il faut », sa mère la pousse à apprendre la danse et la comédie. La jeune Betty se rend ainsi le samedi matin aux cours de la New York school of Theatre pour suivre l’enseignement du professeur de danse russe Mikhail Mordkin qui lui annonce bientôt que sa morphologie ne lui permet pas d’envisager une carrière sérieuse de danseuse. Il lui reste néanmoins un avenir dans le théâtre et la comédie. À cette époque, Betty ne voit plus son père et est très proche de sa mère - qui se remaria avec Lee Goldberg et ira vivre en Californie quand sa fille sera devenue une star. 

La veille de ses 19 ans, elle rencontre brièvement Humphrey Bogart sur le plateau de tournage de Passage pour Marseille de Michael Curtiz : ils ne s'échangent qu'une poignées de mains. Lorsqu'Howard Hawks lui annonce qu'elle aura pour partenaire Humphrey Bogart, Lauren Bacall ne se montre guère enthousiaste, indiquant qu'elle aurait préféré jouer avec Cary Grant. Le tournage est marqué par deux événements importants pour Bacall.
Premièrement, elle est terrifiée par la caméra et garde la tête baissée contre sa poitrine pour contenir le tremblement de son menton, levant seulement ses yeux clairs et langoureux pour regarder son partenaire, avec des sourcils en accent circonflexe. C'est de là que lui vient son surnom « The Look » (le Regard), ceci restera sa marque de fabrique.  
Deuxièmement, sa relation avec Bogart quitte le registre professionnel et après l'avoir craint, l'actrice l'envisage différemment. « Pendant la troisième semaine de tournage, l’acteur est venu dans sa loge et lui a fait écrire son numéro de téléphone sur une boîte d’allumettes » ; les deux acteurs entament une relation amoureuse, au grand dam de Hawks. L'alchimie entre les deux est visible à l'écran et la réplique de Bacall à Bogart « Si vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à siffler. Vous savez siffler, Steve ? Vous rapprochez vos lèvres comme ça et vous soufflez ! » est classée à la 34e place dans le « Top 100 » des répliques les plus mémorables de l'American Film Institute. Le réalisateur avait demandé à son co-scénariste Jules Furthman de créer un personnage féminin « aussi insolent que Bogart, qui insulte les gens, qui le fasse en riant ». Le film est un succès et, à seulement dix-neuf ans, avec sa voix rauque si particulière, sa carrière est lancée. Elle va désormais « incarner la femme fatale du film noir et de la comédie sophistiquée, personnifiant un idéal de beauté à la fois androgyne et féminin », un peu à la manière d'une Marlène Dietrich contemporaine. Lors d'une interview bien plus tard, elle confiera regretter de n’avoir pas réagi aux blagues de Hawks sur les Juifs.   
En 1945, elle épouse Humphrey Bogart après que ce dernier eut divorcé de sa précédente épouse. Ils sont considérés comme incarnant un couple modèle à Hollywood et restent ensemble jusqu'à la mort de l'acteur en 1957. Ils tournent également ensemble trois films après Le Port de l'angoisse : Le Grand Sommeil (The Big Sleep), les Passagers de la nuit (Dark Passage) et Key Largo de John Huston.
 
Frise.png
 

 

 

 



07/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres