www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 19 janvier

3.png
 
Janis Joplin, chanteuse américaine, née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, Texas, morte le 4 octobre 1970 à Los Angeles.  
Surnommée la « Mama Cosmique » ou « Pearl », elle s'est d'abord illustrée, à la fin des années 1960, en tant que chanteuse du groupe d'acid rock psychédélique "Big Brother and the Holding Company" et, plus tard, comme artiste solo avec ses groupes d'accompagnement, "The Kozmic Blues Band" et "The Full Tilt Boogie Band". Janis Joplin marque les esprits par ses performances vocales et sa présence scénique, « électrique » pour ses fans. Au sommet de sa carrière, elle est « la reine de la soul psychédélique » et « Pearl » pour ses amis. Elle a été également arrangeuse, peintre, danseuse et musicienne. Le magazine Rolling Stone a classé Janis Joplin quarante-sixième sur sa liste des cent plus grands artistes de tous les temps et vingt-huitième parmi les cent plus grands chanteurs de tous les temps. 
Janis Lyn Joplin naît à l'hôpital St. Mary de Port Arthur, au Texas. Fille de Dorothy (née East) et de Seth Joplin, employé chez Texaco. Elle a un petit frère, Michael, et une petite sœur, Laura. Cultivant un comportement rebelle, « libérée », Joplin se trouve un style à partir de ses idoles féminines du blues, ainsi que dans la Beat Generation. Elle quitte le Texas en stop pour San Francisco en 1963. Elle chante le soir même de son arrivée, profitant d'une séance d'open-music au Coffee and Confusion, puis se produit dans les bars à musique de la ville. Elle développe une relation amoureuse avec Jae Whitaker, une jeune lesbienne noire, avec laquelle elle s'installe. Cependant, en 1964, Joplin se met à fréquenter Linda Gottfried et sa consommation de drogue augmente, ce qui cause sa séparation avec Whitaker. Elle est dépendante des amphétamines et consomme occasionnellement de l'héroïne, entre autres. Elle boit aussi énormément : sa boisson favorite est le Southern Comfort, une liqueur de Louisiane à base de whisky bourbon. Comme beaucoup de chanteuses de cette époque, l'attitude agressive de Janis en public est à l'opposé de sa vraie personnalité. Le livre Love, Janis, écrit par sa sœur, révèle que dans sa vie privée, Joplin était une femme très rationnelle, timide, sensible et très dévouée à sa famille. Néanmoins, flambeuse fameuse et bisexuelle, elle eut de nombreuses relations d'un soir, notamment avec, parmi les plus illustres, Jimi Hendrix, Leonard Cohen (qui a écrit en son honneur la chanson Chelsea Hotel), Country Joe McDonald, Jim Morrison, Kris Kristofferson (dont elle popularisera la chanson Me and Bobby McGee) et même, de passage à Londres, avec Eric Clapton, ainsi que de nombreuses jeunes filles. Au début de 1965, les amis de Joplin remarquent les effets physiques de sa consommation d'amphétamines ; elle est décrite comme squelettique. Ils la persuadent de retourner à Port Arthur, au Texas. En mai 1965, ils la poussent dans un bus afin qu'elle puisse rentrer à la maison. De retour à Port Arthur, elle change radicalement son mode de vie. 
Un des premiers spectacles d'envergure de Joplin en 1967 est le Mantra-Rock Dance, un événement musical organisé le 29 janvier à l'Avalon Ballroom par le temple de Hare Krishna de San Francisco. Janis Joplin et Big Brother y participent avec le fondateur de Hare Krishna, Bhaktivedanta Swami, Allen Ginsberg, Moby Grape et Grateful Dead. 
Le premier album studio du groupe, simplement nommé Big Brother and the Holding Company, est publié par Columbia Records en août 1967, peu de temps après le festival de Monterey. Ce premier album contient quatre titres remarquables : Down on Me, une chanson traditionnelle arrangée par Joplin, Bye Bye Baby, Call On Me et Coo Coo, tous avec Joplin comme chanteuse principale.
Tout au long de l'année 1969, Janis et le Kozmic Blues Band enchaînent les tournées en Amérique du Nord et en Europe. Ils apparaissent notamment au Festival de Woodstock dans les heures tardives du samedi 16 août 1969. Le groupe est transporté par hélicoptère avec Joan Baez sur le site de l'événement, mais lorsque Janis aperçoit la foule, elle devient incroyablement nerveuse et est prise de vertige. Durant l’attente de dix heures dans les coulisses, elle consomme beaucoup d'héroïne et d'alcool. Conséquence, au moment où elle entre sur scène, elle est complètement ivre et droguée. Durant sa prestation, sa voix devient légèrement rauque et sifflante. Elle s’en sort cependant au point que le public l’acclame pour deux rappels. La chanteuse est mécontente de sa performance et refuse d'apparaître dans le film de l'événement du festival Woodstock qui sort l'année suivante. Cependant le « director's cut » paru en 1994 pour le 25e anniversaire de Woodstock comprend son interprétation de Work Me, Lord
Joplin a de nouveau des problèmes d'alcool et de drogue quatre mois plus tard, au Madison Square Garden, où elle est rejointe sur scène par les invités Johnny Winter et Paul Butterfield. En juin 1970, elle raconte au journaliste de rock David Dalton que le public regardait et écoutait chaque note qu’elle chantait en se demandant : « Va-t-elle y arriver ? »
En février 1970, Joplin part en vacances au Brésil avec son amie Linda Gravenites, qui a conçu les costumes de scène de la chanteuse de 1967 à 1969. Elle arrête sa consommation de drogues et d'alcool et rencontre David (George) Niehaus, un touriste américain qui voyage à travers le monde. Laura, la sœur de Janis, écrit : « David était un jeune de la classe moyenne-supérieure de Cincinnati qui avait étudié la communication à Notre-Dame. Il avait rejoint le Corps de la Paix après l’université et avait travaillé dans un petit village en Turquie. Il avait essayé l'école de droit, mais quand il a rencontré Janis, il prenait du temps libre. » Niehaus et Joplin sont photographiés par la presse au Carnaval de Rio et par Gravenites. Sur ces photos en couleurs, selon le biographe Ellis Amburn, ils « ressemblent à un jeune couple insouciant, heureux et sain passant du bon temps. » Il ajoute : « Janis tentait de vaincre l'héroïne au Brésil et l'avantage avec George c'était qu'il ne se droguait pas. » Pourtant Joplin replonge dans l'héroïne à son retour aux États-Unis et sa relation avec Niehaus finit rapidement. Témoin de ces prises de drogue dans leur nouvelle maison à Larkspur en Californie, de la relation amoureuse de Janis avec Peggy Caserta, elle aussi toxicomane, Niehaus se vexe du refus de Janis de prendre du temps libre pour voyager autour du monde avec lui. 
Parmi ses dernières apparitions en public, on peut la voir à deux reprises dans l'émission télévisée The Dick Cavett Show le 25 juin et le 3 août 1970. 
À l'automne 1970, Janis enregistre l'album Pearl avec le Full Tilt Boogie Band et le producteur de Phil Ochs et des Doors, Paul A. Rothchild. Le lendemain même de l'enregistrement de Me and Bobby McGee — qu'elle n'aura jamais entendu — le 4 octobre 1970, elle est découverte morte d'une surdose d'héroïne dans sa chambre d'hôtel, deux semaines seulement après Jimi Hendrix. Ses derniers enregistrements complets sont Mercedes-Benz ainsi qu'un chant pour l'anniversaire de John Lennon le 9 octobre 1970 ; Lennon racontera plus tard à l'animateur Dick Cavett que l'enregistrement n'est arrivé chez lui à New York qu'après la mort de Janis. 
Elle est incinérée au cimetière Westwood Village Memorial Park à Westwood, un quartier de Los Angeles, en Californie. Ses cendres sont dispersées du haut d'un avion dans l'océan Pacifique. Quinze jours plus tard, conformément à ses dernières volontés (elle avait laissé un chèque de 2 500 dollars à cet effet), une immense fête rassemble ses amis. Sur le faire-part, on pouvait lire « Drinks are on Pearl » (« Les boissons sont offertes par Pearl »). Elle est la quatrième artiste à faire partie du Club des 27 derrière Robert Johnson (mort en 1938), Brian Jones (mort en 1969) et Jimi Hendrix (mort le 18 septembre 1970) puis devant Jim Morrison (mort en 1971), Kurt Cobain (mort en 1994) et Amy Winehouse (morte en 2011). 
L'album Pearl, qui sort six semaines après sa mort, contient une version instrumentale de Buried Alive in the Blues, Janis étant morte avant d'enregistrer la voix. Mimi Fariña écrit une chanson sur sa mort In the Quiet Morning (For Janis Joplin), interprétée par Joan Baez.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/frisePetMod--le_8865563.png
 
4.PNG
 
Robert Allen Palmer, appelé plus simplement, Robert Palmer, chanteur britannique né le 19 janvier 1949 à Batley, dans le Comté de Yorkshire, mort le 26 septembre 2003 à Paris. Il est notamment connu pour sa voix de rocker et ses mélanges musicaux sur des albums, combinant la musique soul, le jazz, le rock, le reggae ou encore le blues. 
Plus jeune, Robert Palmer faisait partie du groupe "Vinegar Joe", avec notamment Elkie Brooks et Alan Powell. Il se lance en solo en 1974. Dès cette année-là, il connaît un petit succès avec Sneakin' Sally through the Alley. Il connaîtra son premier grand succès international en mai 1978 avec le titre Every Kinda People, un succès prolongé par la reprise de la chanson dans la publicité pour la bière Heineken. Parmi ses autres tubes on compte Best Of Both Worlds en 1978, Johnny and Mary en 1980 (single vendu à 459 000 exemplaires sur le territoire français) et Looking for Clues en 1981 (single vendu à 332 000 exemplaires exemplaires en France). 
Robert Palmer meurt à Paris le 26 septembre 2003 à l'âge de 54 ans, des suites d'une crise cardiaque. Depuis 1997, il habitait en Suisse à Lugano. Il a toujours assuré n'avoir jamais été attiré par les excès du rock et de la célébrité. Il était cependant un grand consommateur de tabac : il fumait plus de 60 cigarettes par jour depuis ses 21 ans. Son ami de longue date Alan Powell (alias Jo Allen, batteur et auteur de chansons) dira : « C'est la cigarette qui l'a tué ».
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png

Merci de mettre un petit "j'aime" en bas de page. Les commentaires sont les bienvenus.


17/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres