www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 25 octobre

1B.jpgGloria Lassochanteuse espagnole, née sous le nom de Rosa Vicenta Montserrat Coscolin Figuerasà Vilafranca del Penedès (Catalogne, Espagne), le  25 octobre 1922, morte le 4 décembre 2005 à Cuernavaca (Morelos, Mexique), française et mexicaine connue en Europe et en Amérique latine. Les ventes de ses disques dans le monde sont estimées à 80 millions d'albums. Ses chansons (souvent d'amour) exploitent le plus souvent son origine ibérique, qu'elle reprenne des standards latins, des tubes américains ou français qu'elle s'approprie. Elles sont d'ailleurs particulièrement légères et mélodiques, très caractéristiques des orchestrations primesautières et romantiques des années 1950, avec force violons, guitares, trompettes et castagnettes. La voix de Gloria Lasso est aisément reconnaissable par ses étonnants trilles roucoulants, qui lui valurent le surnom de « Rossignol Madrilène » (bien qu'elle fût originaire de Catalogne). 
La légende veut que, alors qu'elle se destinait à la carrière d'infirmière, Gloria Lasso dut remplacer au pied levé à la radio barcelonaise une chanteuse tombée malade, ce qui détermina sa vocation. Sa carrière discographique débuta en Espagne en 1949, où elle a enregistré de nombreux 78 tours, pour se poursuivre en France en 1954 où viendront rapidement ses premiers succès avec en particulier Comment vas-tu (Hola que tal) (1955), Étranger au paradis (1955), reprise de Stranger in paradise de Tony Bennett, premier disque vendu à plus d'un million d'exemplaires en France, ou Amour, castagnettes et tango (1956), Buenas noches mi amor (1957), Bon voyage (1957), Sois pas fâché (1959) ou Si tu reviens un jour (1960). Elle incarnait à l'époque l'exotisme latin et la vogue des chanteuses à accent, mais aucune n'avait la puissance et la justesse vocale de Gloria Lasso. 
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
1B.jpgAnnie Girardot, actrice et comédienne française née le 25 octobre 1931 à Paris (10e), morte dans cette même ville le 28 février 2011. 
Dès les années 1950, elle tourne avec les plus grands noms du cinéma français, mais aussi italien, à la fois dans des rôles dramatiques et de comédie. Elle remporte, en 1977, le César de la meilleure actrice pour Docteur Françoise Gailland et, à deux reprises, le César de la meilleure actrice dans un second rôle : en 1996 pour Les Misérables et en 2002 pour La Pianiste.  
Annie Girardot est née d'une mère sage-femme, Raymonde-Noëlle-Félicie Girardot, et d'un père inconnu (un homme marié qui ne la reconnaîtra pas et qui mourra alors qu'elle était âgée de deux ans). Après avoir été élevée dans une famille d'accueil à Saâcy-sur-Marne, elle rejoint sa mère au château de Bénouville où cette dernière travaille. Annie Girardot se destine d'abord à suivre des études d'infirmière à Caen, pour être sage-femme comme sa mère, mais choisit de se tourner vers la comédie. Élève au conservatoire de la rue Blanche dès 1949, Annie Girardot fait, parallèlement, des apparitions, le soir, dans des cabarets : "La Rose rouge", à Montmartre, sous le pseudonyme d'Annie Girard : "le Lapin agile",  et participe à des revues comme "Dugudu" avec la troupe de Robert Dhéry, où elle côtoie Michel Serrault, Jean Poiret et Jacqueline Maillan. En juillet 1954, elle sort du Conservatoire national supérieur d'art dramatique avec deux premiers prix. Elle est engagée peu après à la Comédie-Française, grâce à Jean Cocteau qui la repère et la prend pour l'interprétation du rôle principal (aux côtés de Robert Hirsch) de sa pièce La Machine à écrire montée en 1956 au Français et diffusée pour la première fois en direct à la télévision. Cocteau dit alors d'elle « c'est le plus beau tempérament dramatique de l'après-guerre » ; Girardot déclare « qu'elle est née de la main du poète ». La Comédie-Française lui propose alors de devenir sociétaire, mais désirant se sentir libre de ses choix artistiques et attirée par le cinéma, Annie Girardot refuse et démissionne le 31 décembre 1957. 
Annie Girardot apparaît d'abord au cinéma dans des films mineurs et donne la réplique à Jean Gabin dans deux séries noires : Le rouge est mis et Maigret tend un piège. Elle reçoit le prix Suzanne-Bianchetti en 1956 pour son rôle dans L'Homme aux clés d'or au côté de Pierre Fresnay. 
Luchino Visconti, cinéaste et metteur en scène de théâtre, fait appel à elle pour jouer, à Paris, la pièce Deux sur la balançoire avec Jean Marais. Le triomphe est absolu et les critiques sont enthousiasmés par la prestation magnifique de « la Girardot ». Impressionné par le talent de l'actrice, Visconti lui propose un rôle dans Rocco et ses frères, qui sort sur les écrans en 1960. La prestation est unanimement saluée et le film fait d'elle une star, aux côtés d'autres débutants tels qu'Alain Delon (un ami fidèle de la comédienne), Renato Salvatori ou Claudia Cardinale. Ce sera là, le début du voyage à travers le succès qui durera plusieurs décennies. 
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
 
1B.jpgNawell Madani, née le 25 octobre 1983 à Watermael-Boitsfort (Bruxelles), est une humoriste et animatrice belge. Elle est révélée au public en 2012 grâce au Jamel Comedy Club. 
D'origine algérienne, Nawell grandit en Belgique dans la commune de Watermael-Boitsfort au sud de Bruxelles. À l'âge de deux ans, elle se brûle au troisième degré au cuir chevelu et doit ensuite subir les quolibets de ses camarades à l'école. Elle est, pendant une bonne partie de son enfance et de son adolescence, un garçon manqué, ce qui fournit par la suite la matière de plusieurs de ses sketches. Son père est chauffeur de taxi (désapprouvant un moment le départ de sa fille, lui en voulant de quitter le foyer familial) et sa mère est infirmière dans un hôpital. Elle s'installe à Paris à 21 ans avec pour ambition première de devenir chorégraphe et danseuse professionnelle, connaît des difficultés financières, revient en Belgique, puis repart dans la capitale française. Elle fait plusieurs petits boulots : « dame pipi, physio, vendeuse de crêpes ». Après plusieurs tournées en tant que chorégraphe (elle apparaît dans le clip de DJ, de Diam's), elle abandonne cette carrière : « les directeurs artistiques nous demandaient surtout de nous mettre en bikini. Ils se foutaient de la danse », déclare-t-elle. Elle est un moment directrice artistique d'une boîte de nuit à Anvers. Elle découvre le théâtre et veut devenir actrice. Fin 2008, elle intègre alors le Studio Pygmalion où elle se forme pendant plusieurs mois. Elle suit également les cours de Damien Acoca, ceux du « Laboratoire de l'Acteur » dirigé par Hélène Zidi-Chéruy... Elle est ainsi repérée dans la petite salle "Le Pranzo" par le directeur artistique du Jamel Comedy Club qui l'invite à passer le casting pour intégrer l'équipe créée par Jamel Debbouze. Seule femme retenue pour intégrer la troupe, Nawell Madani fait en septembre 2011 ses débuts en tant qu'humoriste. Elle quitte le Jamel Comedy Club six mois plus tard : « je pensais intégrer une grande famille, j'ai découvert un monde plein d'ego et de compétition ». Elle reconnaît cependant que « ça a forgé mon caractère. J'ai appris le métier plus vite ».  
Sur Télé Sud, elle anime l'émission Backstage où elle reçoit des artistes tels que Rick Ross, Shaggy, Wyclef Jean, Kery James, Nas ou Chris Brown. En 2011, elle présente l'émission Shake Ton Booty sur MTV aux côtés de Cut Killer. En septembre 2012, elle rejoint en tant que chroniqueuse l'équipe du "Grand Journal" qui cherche à se renouveler. Elle fonde ensuite en 2013 le collectif des "Jam’Girls", émission télévisée qui réunit une nouvelle génération d'humoristes féminines, diffusée sur "Chérie et Comédie". Elle se lance dans son premier one-woman show en 2013 : C'est moi la plus belge, aux "Feux de la rampe" puis au "palais des Glaces" à Paris et fait la tournée des Zéniths en France, mais également le Trianon complet sur trois représentations, ainsi qu'une résidence d'un mois au théâtre Le Comédia à Paris et termine en beauté à l'Olympia. Elle y aborde des sujets tabous, comme la virginité chez la femme maghrébine ou encore l'homosexualité. En juillet 2014, elle participe au Canada au festival Juste pour rire de Montréal. En 2015, elle est récompensée aux Globes de Cristal dans la catégorie Meilleur one-man-show. Elle joue dans le film Alibi.com, sortie en salles le 15 février 2017 et quelques mois plus tard, le 29 novembre, sort son premier film comme réalisatrice, C'est tout pour moi, inspiré de son histoire personnelle et dans lequel elle tient le premier rôle aux côtés de François Berléand.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
1B.jpgKatheryn Elizabeth Hudsondite Katy Perry, auteure-compositrice-interprète américaine de musique pop et rock, née le 25 octobre 1984 à Santa Barbara (Californie). 
Après avoir chanté à l'église durant son enfance, elle poursuit une carrière dans la musique gospel à l'adolescence. Perry signe avec Red Hill Records et publie son premier album studio Katy Hudson sous son nom de naissance en 2001, ce qui échoue sur le plan commercial. Elle s'installe à Los Angeles, l'année suivante, pour se lancer dans la musique profane, après que Red Hill cesse ses activités, et elle commence ensuite à travailler avec les producteurs Glen Ballard, Dr Luke et Max Martin. Après avoir adopté le nom de scène Katy Perry, et avoir été abandonnée par Island Def Jam Music Group et Columbia Records, elle signe un contrat d'enregistrement avec Capitol Records en avril 2007. Katy Perry devient célèbre en 2008 avec la sortie de son deuxième album, un disque de pop et rock intitulé One of the Boys, et ses singles I Kissed a Girl et Hot n Cold. Son troisième album, Teenage Dream (2010), est plus disco et est son premier album en tête du Billboard 200. Elle domine le Billboard Hot 100 avec les singles California Gurls, Teenage Dream, Firework, ET et Last Friday Night (TGIF) tandis que The One that Got Away atteint la troisième place du Billboard. L'album est devenu le premier par une artiste féminine à produire cinq chansons numéro un aux États-Unis, et le deuxième ensemble après l'album de Michael Jackson, Bad. En mars 2012, elle réédite l'album Teenage Dream : The Complete Confection, qui a produit les chansons Part of Me et Wide Awake. Son quatrième album, Prism (2013), est son deuxième album au sommet des charts américains. Elle est influencée par la pop et la dance, et elle est devenue la première artiste avec plusieurs vidéos à atteindre un milliard de vues sur Vevo avec les vidéos pour ses chansons Roar et Dark Horse. Son cinquième album, Witness (2017), se plonge dans l'électro-pop et devient son troisième album à atteindre le numéro un aux États-Unis. Son single le plus réussi, Chained to the Rhythm, bat le record de Spotify, 24 heures après sa sortie. Son sixième album, Smile, intégralement pop, est publié le 28 Août 2020.
Katy Perry a remporté de nombreux prix, dont quatre "Guinness World Records", cinq "American Music Awards", un "Brit Award" et un prix "Juno", et est inclus dans les listes annuelles Forbes des femmes les plus productrices de musique de 2011-2017. Sa fortune est estimée en 2016 à 125 millions de dollars. Elle est l'un des artistes musicaux les plus vendus de tous les temps, ayant vendu plus de 45 millions d'albums et plus de 135 millions de singles à travers le monde tout au long de sa carrière. Elle cumule également plus de 35 milliards d'écoutes streaming en comptant toutes les plateformes digitales. Elle publie un documentaire autobiographique intitulé Katy Perry : Part of Me en 2012, et prête sa voix à la Schtroumpfette dans le film Les Schtroumpfs, sorti en de 2011, et de sa suite en 2013. Katy Perry a également commencé à servir en tant que juge dans American Idol en 2018. 
Katheryn Elizabeth Hudson, naît d'un couple de pasteurs pentecôtistes d'ascendances anglaise, irlandaise, allemande et portugaise. Elle grandit en Californie du Sud. Deuxième enfant de la famille, elle a une sœur aînée, Angela (née en 1982), et un frère cadet, David, futur chanteur. Sa mère est la nièce de la scénariste Eleanor Perry et du réalisateur Frank Perry (1930–1995)4. Interdite de musique dite laïque, elle grandit en écoutant du gospel, et fréquente des écoles et des camps de vacances chrétiens. Lorsqu'elle était petite, Katy chantait pour s'endormir, comme le font les oiseaux, c'est d'ailleurs pour cela que sa mère la surnomme 'Oiseau' (la mère de Katy Perry sait parler le français). Sa famille, criblée de dettes, fait parfois appel à la banque alimentaire. Bien que ne s'identifiant pas à une religion en particulier, Katy Perry explique : « Je prie tout le temps, pour la paix intérieure, pour l'humilité. » Elle imite sa sœur Angela, à qui elle emprunte des cassettes, et chante devant ses parents, qui lui suggéreront des cours de chant. Elle s'entraîne alors au chant à l'âge de 9 ans, s'implique dans les fonctions pastorales de ses parents, et chante dans leur église entre 9 et 17 ans. À 13 ans, Katy Perry reçoit sa première guitare et joue publiquement des chansons qu'elle a écrites. En grandissant, elle tente de devenir « la fille californienne typique », et se lance, adolescente, dans le rollerskate, le skateboard, et le surf, David la décrit comme un garçon manqué à l'époque. Katy apprend à danser dans un centre de loisirs de Santa Barbara, où ses cours sont animés par des danseurs de l'« ancienne école », et apprend le swing, le lindy hop et le jitterbug. Elle commence à se faire des teintures brunes. A l'âge de 15 ans, Katy Perry est persuadée qu'elle souhaite faire de la chanson son métier.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png

 

Si vous avez apprécié, n'oubliez pas de mettre un petit "j'aime" en bas de page. Bien entendu, les commentaires sont les bienvenus.



23/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres