www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Nés un 28 janvier

5.jpg
 
Marthe Keller, actrice et metteuse en scène suisse née le 28 janvier 1945 à Bâle.
Fille d'Iohann Keller, jockey et entraîneur de chevaux, d'origine allemande, et de Martha Stierli, Marthe Keller se prédestine à une carrière de danseuse jusqu'à ce qu'un accident de ski (ménisque brisé) mette un terme à ses ambitions à seize ans.
Elle se tourne alors vers le théâtre, prend des cours de comédie et s'inscrit à l'école Stanislavsky à Munich, en Allemagne. Elle fait des tournées avec le Schillertheater de Berlin, avant de débuter à l'écran, en 1966, dans un film de Guy Hamilton, Mes funérailles à BerlinBloquée à Paris par les événements de Mai 68 et ne pouvant retourner à Berlin, elle y reste et tourne deux comédies de Philippe de Broca : Le Diable par la queue en 1968 et Les Caprices de Marie, en 1970.
C'est en 1972 qu'elle devient populaire auprès de millions de téléspectateurs français en incarnant la princesse Kristina de Kurland, Koba Lye-Lye, auprès de Louis Velle, dans le feuilleton La Demoiselle d'Avignon, un des principaux feuilletons français des années 1970. Elle continue sa carrière internationale jouant successivement : Vertiges de Mauro Bolognini, en 1975,  Marathon Man, de John Schlesinger en 1976, et surtout Bobby Deerfield de Sydney Pollack  en 1977. 
Actrice de cinéma et de théâtre, jouant aussi bien en français, allemand, anglais et italien, elle ajoute la mise en scène d'opéra à ses activités au début des années 2000. Elle a mis en scène les Dialogues des Carmélites à l'opéra national du Rhin (prix de la critique de la meilleure mise en scène), Lucia di Lammermoor à l'opéra de Washington et Don Giovanni au Metropolitan Opera de New York. Elle enseigne également à Lausanne. Côté vie privée, Marthe Keller a un fils, Alexandre, né en 1971 de sa relation avec Philippe de Broca, rencontré lors du tournage du film Le Diable par la queue, et des petites-filles. Elle fut également pendant 7 ans, de 1977 à 1984, la compagne d'Al Pacino dont elle reste proche. En musique, Marthe Keller
publie en 1984, un 45 tours comprenant le titre parlé sur les couplets et chanté sur les refrains Les paillettes de l'amour qui sort chez Carrère.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/frisePetMod--le_8865563.png
 
1B.jpg
Richard Anconinaacteur français, né le 28 janvier 1953 à Paris.  
Richard Anconina est issu d'une famille juive de Tunisie. Il quitte l'école après un CAP d'électrotechnicien. Dès lors, il enchaîne les petits boulots jusqu'en 1977, date à laquelle il fait sa première apparition sur les écrans dans Comment se faire réformer, réalisé par son cousin germain Philippe Clair. L'année suivante, il obtient un rôle dans le spectacle musical Notre-Dame de Paris, mis en scène par Robert Hossein. En 1983, il joue le rôle de Bensoussan dans Tchao Pantin, pour lequel il reçoit l'année suivante le César du meilleur acteur dans un second rôle et celui du meilleur jeune espoir masculin. Il est à nouveau nommé aux Césars en 1989 pour sa prestation dans Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch. En 1991, il joue dans Le Petit Criminel de Jacques Doillon, prix Louis-Delluc. Malgré ces récompenses, il connaît plusieurs années de traversée du désert avant de renouer avec le succès en 1997 grâce à son rôle dans La Vérité si je mens ! En 2002, il est membre du jury au festival du cinéma américain de Deauville. Le film Camping 2, sorti le 21 avril 2010, tourné dans la région d'Arcachon, et le téléfilm Panique ! diffusé le 13 mai 2010 sur TF1, marquent son retour au cinéma et à la télévision. Il est promu commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres le 23 juillet 2010.
 
https://static.blog4ever.com/2019/07/852973/Frise.png
Merci de mettre un petit "j'aime" en bas de page. Les commentaires sont les bienvenus


27/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres