www.art-au-graffe.com

Art au graffe. blog4ever.com

Théogonie

Question existentialiste : attendu que, Ève et Adam sont nos deux uniques ancêtres, à partir de quelle génération est apparu la non-consanguinité (ou utérinité). Bon, devant cette immense question, j’ai cherché une réponse dans la mythologie grecque ! Mon Dieu ! un bordel sans nom ! tu ne peux pas savoir !... Alors, selon Hésiode :

Audébut nous avons le “Chaos” (origine de la terre) c’est comme la Mère Michelle, si tu veux, mais en plus bordélique, d’ailleurs ne dit-on pas “c’est le chaos”. Alors Chaos, lui, nous pond un troupeau de vicelardes et vicelards : Nyx (la nuit) ; Erèbe (les ténèbres, l’obscurité et l’enfer) ; Tartare (lieu à la porte de fer et au seuil de bronze) Eros (l’amour…, c’est marrant, mais le plus connu de tous, ce monsieur, je ne sais vraiment pas pourquoi); et enfin la Gaia (la terre), une drôle encore celle-ci, tiens ! Alors, comme ces gens n’ont rien à fiche de leurs journées, en plus ils s’emmerdent un p’tit peu, bah oui ! les pauvres, même pas un mobile pour jouer ou texter, pas de Face book ni Instagram, la hess quoi (en langage 2020 : la misère, la galère), alors qu’est-ce qu’ils font ? je vous le donne Emile ! Ils passent leur temps à copuler. Voilà t’y pas qu’ils nous pondent une vraie miocherie ! Y a la Nyx d’abord qui nous pond une petite fille, avec qui …? mystère de boule de… bah oui, dans une touze va savoir qui est le père toi ? elle l’appelle “Erys” (c’est comme Eros, mais avec une foufoune).Après, t’as les deux vicelards là : la Gaïa et le Eros, Eros et Gaïa, alors eux, comme ils n’ont rien à secouer de la journée, et qu’ils sont en permanence à poil, ils copulent, et ça donne deux garçons : Pontos (le flot marin) et Ouranos (le ciel), bon chais pas où elle a été chercher ce prénom à la con, il va avoir l’air fin à l’école plus tard tiens !

« Comment tu t’appelles ?

- Ouranos.

- Ouranos ! ah ! ah ! comment c’est trop naze comme prénom ça ! », enfin, bon, passons.

Le Ouranos, c’est une espèce de quetard fini, pire que DSK, t’as qu’à voir ! Alors Oura, lui, (oui on l’appelle par son diminutif), il tire sur tout ce qui bouge, même sa mère, t’as qu’à voir le modèle que c’est ! Avec sa gentille maman (une grosse cochonne oui...! ou petite, je ne sais pas) il a de nombreux enfants qui sont donc les filles et fils d’Oura en même temps qu’ils sont ses sœurs et frères, tu vois un peu le merdier que c’est ! ils sont nombreux en plus, t’as les Titans, 12 géants (pas encore verts) qui sont : Thémis, Phébé, Céos, Cronos, Crios, Mnémosyne, Océan, Téthys, Japet, Hypérion, Théia et Rhéa. Bon dans les douze là, il y a un qui est atteint du complexe d’Œdipe, (oui, je sais, Freud n’existe pas encore mais apparemment son complexe lui, oui). Il s’agit de Cronos, donc Cronos va buter son papa en lui sectionnant les gesticules (ou quelque chose comme ça) et sur ce, va épouser une de ses sœurs : Rhéa.Alors eux vont copuler a qui mieux mieux (vous l’aurez compris, ça tient de famille, la tradition) et vont nous pondre un sacré casting de Divinité : le premier c’est Zeus, il règne lui sur le ciel et le Panthéon ; Héra, déesse du mariage et femme du premier nommé (et allez donc ! ça continue la consanguinité) ; Poséidon, Dieu des tempêtes, de la mer, des tremblements de terre et des océans (oui, oui, c’est lui qui a foutu le souk à Fukushima) ; Hestia, la femme au foyer ; Déméter, l’agriculture et la moisson ; Héra, le mariage et la fécondité (mais sans la CAF, ça viendra plus tard ça) ; et enfin Hadès, préposé aux enfers.

Enfin ! Tout ça pour vous dire que l’inceste régnait en maître au début du foutoir.

Bon, devant ce « chantier », j’ai renoncé à savoir le pourquoi du comment, et je me contente de vivre dans le foutoir, avant de partir dans le mouroir.



30/09/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres